Accéder au contenu principal

Articles

L'avenir de la mobilité urbaine selon Noa Khamallah

L'hyper-mobilité semble être un trait distinctif des zones urbaines. Les flux de mobilité sont devenus une dynamique clé de l'urbanisation, les infrastructures associées constituant invariablement l'épine dorsale de la forme urbaine.

Pourtant, malgré le niveau croissant de la mobilité urbaine dans le monde, l'accès aux lieux, aux activités et aux endroits est devenu de plus en plus difficile. Noa Khamallah, nous en parle.
Articles récents

Conseils pour optimiser votre vélo pendant la crise du coronavirus

La France a commencé le déconfinement le 11 mai dernier, et cette période pourrait être propice à l'utilisation du vélo pour de courts trajets. L’objectif des autorités publiques est d’encourager la marche et le vélo. Ces deux manières, de se déplacer sont compatibles avec les règles de distanciation sociales. Dans cet article, découvrez toutes les astuces essentielles pour permettre l'utilisation d'un vélo pour faire les courses et bien plus encore avec Noa Khamllah.
Faire du vélo après les mesures du confinement Depuis que les Français ont reçu l'ordre de maintenir une distance sociale d'un mètre et en évitant de toucher les surfaces communes lors de n
os déplacements quotidiens, la façon dont nous envisageons nos interactions quotidiennes avec les espaces et les objets qui nous entourent s'est transformée. Dès lors, les gens commencent à reconsidérer le vélo comme de transport idéal pour éviter du monde.
Quel est l’avantage du vélo par rapport aux autres mo…

Comment le secteur de l’automobile organise la transition vers la mobilité durable ?

La numérisation, le changement climatique, le vieillissement des infrastructures et la demande croissante de mobilité posent des défis majeurs aux entreprises du transport, aux urbanistes, etc. Désormais, la réussite des projets de transition vers une mobilité durable nécessite de changer notre manière de penser et d’aller au-delà des frontières des systèmes existants.
Quels seront les impacts à court terme du coronavirus sur la mobilité électronique ? Le gel de la quasi-totalité des activités de l'industrie automobile a entrainé une baisse une baisse de la production et des ventes sur l'ensemble du marché automobile. Une contraction est également inévitable pour les ventes de Véhicules Electriques (VE) à court terme en termes de parts de marché. Par ailleurs, un certain nombre de facteurs pourraient contribuer à une telle évolution de l'avenir de la mobilité :
La mise en œuvre de réglementations et de politiques visant à la décarbonisation des transports peut être retard…

Pourquoi les véhicules de mobilité personnelle sont adaptés aux villes ?

Ces dernières années, les trottinettes électriques offrent une nouvelle façon de se déplacer. Les petits véhicules pourraient réduire considérablement l'utilisation des voitures particulières. En revanche, pour parvenir à une adoption massive, il faudra des véhicules de mobilité personnelle pour toutes les saisons, pour toutes sortes de déplacements et pour tous les types de personnes. Des solutions à ces obstacles existent, et bien d'autres seront certainement imaginées.
Comme une voiture, mais en plus petit Dans un futur proche, les petits véhicules pourraient devenir un mode de transport plus viable. Désormais, l’électrification et l’hétérogénéité des conceptions de véhicules représenteront des changements évolutifs du concept de vélo long-statique. Les moteurs électriques pourraient à terme donner à peu près à tout le monde, l'occasion de découvrir la liberté, le plaisir et le prix abordable pour lesquels le cycliste urbain transpire et fait des efforts, note Noa Kham…

La crise COVID-19, pourrait-elle signifier la fin de la mobilité internationale ?

Avant la crise du coronavirus, la libre circulation des personnes était un élément commun de la vie. En 2018, le nombre de touristes internationaux a augmenté de 6 % par rapport à 2017. Cependant, alors que la pandémie fait rage, infectant plus de 3,6 millions de personnes et faisant plus de 250 000 morts dans le monde, les gouvernements ont imposé des interdictions de voyage et fermé leurs frontières pour contrôler la propagation du virus. La fermeture d'entreprises et de réunions sociales a laissé une mobilité physique presque nulle et a gravement perturbé l'économie mondiale. Dans ce contexte, on ne peut s'empêcher de se demander si le COVID-19 pourrait-il signifier la fin de la mobilité internationale ?
Faut-il repenser les limites de la politique de mobilité mondiale ? Le coronavirus nous oblige à réévaluer si nous voulons continuer à vivre sous ce "régime de déplacement mondial" - où une grande partie de l'activité économique dépend fortement des voya…

Comment repenser le rôle de la mobilité urbaine après la Covid-19 ?

La pandémie COVID-19 a bouleversé nos habitudes quotidiennes de déplacement et de vie en ville. Une perturbation qui a également mis en avant le rôle essentiel de la mobilité urbaine. Ce qui pourrait favoriser la création d’un système de mobilité plus équitable. En revanche, les décideurs doivent éviter de mettre en place des solutions toutes faites pour la crise actuelle. Ainsi, la gestion du post Covid-19 doit prendre en compte à la fois la période immédiate de réponse d'urgence, l’éloignement physique avec des tests et la nécessité de trouver un vaccin. Chacune de ces étapes exige une réponse unique de la part des professionnels de la santé et des décideurs, note Noa Khamallah.
De quelle manière les pays ont géré l’état d’urgence sanitaire ? Tout comme les soins de santé et d'autres secteurs, les transports publics ont été fortement perturbés par cette pandémie. Malgré cela, les bus et les métros ont continué à jouer un rôle essentiel en transportant les soignants vers le…

Comment améliorer l'habitabilité des villes pour les personnes vulnérables en cas de crise ?

Les effets du COVID-19 ont certainement mis en évidence les besoins et les défis des plus vulnérables. Ce qui offre la possibilité de repenser à une nouvelle manière de planifier les villes pour améliorer la qualité de vie et l'intégration des personnes vulnérables. Mais comment faire pour répondre aux besoins des personnes vulnérables dans les villes et les protéger en cas de crise majeur ?
Les défis auxquels doivent relever les personnes vulnérables en cas de crise ? Les mesures de restrictions pendant la crise du coronavirus ont posé de nombreux défis à la plupart des ménages. Aussi difficiles que soient ces circonstances, pour les plus vulnérables de notre société, l'impact de l'isolement a été encore plus fort. Cette crise a certainement mis en lumière les défis de mobilité que doivent relever les personnes vulnérables. Pour mettre ce défi en perspective, environ un milliard de personnes dans le monde vivent aujourd'hui avec une sorte de handicap. Par ailleurs, …